La guérison des souvenirs

Les gens marchent de nouveau dans les rues sans crainte. Certains magasins se sont relevés d’entre les décombres. Nous voyons des signes d'espoir, et le désir de vivre des Aleppins. Nos rues sont éclairées et notre eau nous désaltère après plusieurs années de soif !

La vie après la guerre est plus difficile. Aujourd'hui, notre société souffre de nombreux défis : le nombre de personnes âgées laissées seul, car les enfants ont dû émigrer, l'émergence d'une forte proportion de personnes ayant des besoins particuliers à cause des blessures physiques et qui n’ont pas de services appropriés, le grand nombre de jeunes qui quittent le pays pour échapper au service militaire, et le problème le plus grand et le plus dangereux, c’est l’éclatement des familles, (la mère et la fille à l'étranger, le père et le fils à Alep).

Car de nombreuses raisons ralentissent le processus de leur réunion : la complexité et le retard des formalités, la politique du pays qui accueille par rapport à ce sujet, ou une décision du couple de ne plus vouloir vivre ensemble. Dans tous les cas, ce sont les enfants qui payent le prix.

Comment aider à franchir cette étape ? Quels sont les besoins actuels ?

Après avoir accompagné de différentes façons un groupe de femmes pendant les années de guerre, nous avons senti l’urgence de leur apporter un soutien psychologique pour les aider à continuer leur vie sociale, leur travail, et l’éducation de leurs enfants, tout en assumant les expériences traumatisantes subies durant cette période. C’est de là qu’est venue l’idée d’organiser des sessions sur « La guérison des souvenirs ».

Alors 6 femmes ont été choisies représentant les différents visages de la société aleppine, pour constituer le comité directeur, qui va planifier avec nous, FMM, le programme et les thèmes de la session selon les besoins, ainsi que les critères d’admission, par ex : le besoin d’être aidée, le désir de s’exprimer et de partager...

40 femmes entre 35 et 55 ans ont participé à cette session, animée par des spécialistes venus du Liban. Les animateurs ont travaillé à partir de 2 dimensions : la dimension psychologique et la dimension spirituelle de la guérison des souvenirs, à partir d’expériences réelles, et ont essayé de donner les outils nécessaires à chacune des participantes pour se connaitre et reconnaitre la présence du Seigneur dans sa vie.

La participation active de ces femmes dans les exercices proposés, d’une façon simple et spontanée, a confirmé leur désir de faire face à leurs blessures, à les accueillir, à se réconcilier avec, pour vivre en paix et continuer leur vie sereinement. Ces sessions ont 2 buts :
-Aider ces femmes à s’épanouir dans leur vie quotidienne.
-Choisir parmi elles des femmes compétentes, capables de prendre en charge de nouveaux groupes de soutien psychologique pour aider d’autres femmes qui n’ont pas eu la possibilité de suivre ces sessions.

Les fruits de ces sessions :

Au début, les participantes avaient de grandes difficultés pour comprendre les nouvelles idées proposées par les animateurs, et certaines résistaient. Mais après un certain temps elles étaient touchées, et nous avons senti une ouverture et un accueil de ces idées. Certaines parmi elles, ont exprimé l’importance de faire tomber leurs schémas mentaux et les idées acquises, du fait de l’éducation ou de la pression de la société, sur certaines questions et situations, de s’ouvrir à la nouveauté et de vivre une réelle transformation qui libère. Nous pouvons dire aussi que lors de ses rencontres, des relations se sont nouées entre les participantes dans une ambiance de respect et d’amitié. C’était une atmosphère de paix et de joie qui régnaient tout au long de chaque session. Au niveau spirituel, toutes ont apprécié les messes, et les partages de la Parole.

Le témoignage d’une participante :

Cette session m’a beaucoup aidée dans mon cheminement de guérison d’une blessure profonde. J’ai reçu une force réelle du Seigneur, et de mon Moi profond auquel j’ai pu me reconnecter. Cela m’a aidée à prendre des décisions face à des situations difficiles dans ma vie. Elle m’a aidée aussi à mettre de l’ordre dans ma vie, et à y faire plus de place et de confiance au Seigneur. Ces sessions sont très importantes et reflètent la présence de Dieu à travers l’accueil, le service, l’amour et l’esprit du groupe, les partages authentiques qui ont fait bouger en moi le désir de vivre et d’aimer. Merci de m’avoir invitée, et un grand merci au Seigneur qui a choisi ce moment important de ma vie pour m’adresser cette invitation à travers vous.

Siham Zgheib, FMM

FaceBook
FaceBook