De Pologne, de Russie et d'Ukraine.... en Bretagne

Le 27 août 2018

De Pologne, d’Ukraine et de Russie, 6 jeunes fmm ont vécu cet été un temps fort au centre spirituel des Châtelets, près de St Brieuc. Un écho de leur vécu :

Notre séjour aux Châtelets se termine. Les 3 semaines se sont écoulées rapidement, sans possibilité de s’ennuyer. Rencontres quotidiennes avec soeur Elisabeth Houssay, prière individuelle et communautaire, repas „célébrés” en communauté, partages, promenades... et de temps en temps cette pensée: „Ouah.. je suis aux Châtelets – louons le Seigneur”...mais commençons dès le début...

Nous sommes 6 professes de voeux temporaires de la province de l’Europe Centrale et de l’Est en préparation de notre engagement définitif. Nous sommes venues en France, aux Châtelets, pour approfondir les voeux que nous allons prononcer bientôt.

C’était un beau temps de rencontre avec notre fondatrice Marie de la Passion, à laquelle nous a introduite notre soeur Elisabeth. Nous avons redécouvert le trésor que porte notre Institut, le trésor qu’est notre charisme. Nous avons vu le don qui nous a été fait et tout ce à quoi nous nous engageons par nos voeux.

Ce qui nous a été transmis, nous l’avons approfondi dans la prière et observé dans la vie quotidienne. Les soeurs qui nous accueillaient ont été pour nous un exemple de la manière dont on peut vivre nos engagements.

Dès le premier jour nous nous sentions chez nous. Même si nous n’avions pas toujours une langue commune, nous n’avions pas trop de difficulté de communication. Même les erreurs de langage étaient occasions de rire.

Toutes nous étions pour la première fois en France, dans cette „maison de famille”, et tout nous impressionnait : maison, souvenirs de notre fondatrice, bois, la région et ses habitants...

Le cimetière qui se trouve dans la propriété nous rappelle que nous avons aussi „une fondation au ciel” et que tant de soeurs qui nous ont précédées dans cette marche à la suite du Christ intercèdent pour nous aujourd’hui.

Notre reconnaissance va à Dieu et à nos soeurs pour ce temps de rencontre, de découverte, de vie ensemble. Ce temps de préparation s’appelle Emmaüs, et nous avons senti que le Seigneur marchait avec nous, comme jadis avec ses disciples sur la route d’Emmaüs

Sr Jadwiga fmm, Pologne

Back to top