Vivre « des conversations » en vue de la transformation

Le 18 octobre 2017

Depuis le dernier chapitre général, en 2014, l’Institut tout entier est invité à poursuivre le chemin de transformation : transformation de notre manière d’être et d’entrer en relation, du regard posé sur ce qui nous entoure, de nos schémas mentaux…Il s’agit au fond de la conversion ; se laisser transformer par la grâce pour aimer comme Jésus nous a aimés.

Encouragées aussi par la demande du pape, adressée à toute l’Eglise, de « sortir », nous avons pris, à notre manière, le « chemin de sortie ».

Sr Françoise, notre supérieure générale, a écrit en mars dernier : « Notre mouvement de « sortie », s’est concrétisé de diverses manières : conversations dans les différents continents entre les membres du conseil général et les responsables locales et conseils provinciaux ; conversations au niveau des continents entre provinciales et conseil général ; rencontre de toutes les provinciales de l’Institut…

Dans toutes ces rencontres nous faisons l’apprentissage de l’écoute et de la conversation génératives. Et nous découvrons comment cette sortie de nous-mêmes nous ouvre des passages là où nous sommes enfermées dans nos propres limites, séparées les unes des autres, là où nous nous sentons bloquées. C’est une porte qui ouvre une espérance…

Marie de la Passion, notre fondatrice, parlait de dire les choses « dans la simplicité et la vérité ». C’est ce que nous essayons de pratiquer dans notre chemin de transformation, quand nous créons pour nos conversations un environnement favorable pour parler ouvertement et en vérité. Parler ainsi et recevoir la parole de l’autre nous demande un engagement personnel. A moi de repérer mes préjugés et mes fermetures, d’être attentive pour accueillir ce que Dieu veut me faire découvrir au-delà de ce que j’ai l’habitude de penser. »

Du 1 au 15 octobre, sr Andrina et Sr Narelle, conseillères générales, sont venues dans notre province de France pour un temps « de conversation » avec le conseil provincial et les responsables de communauté.  Nous avons eu un long temps de partage qui nous a permis de vivre des prises de conscience, de mieux connaitre la vie de nos différentes communautés, d’exprimer ce qui nous habite comme désirs, inquiétudes, questionnements… Sans doute, chacune a vécu un déplacement personnel…

Notre vie de consacrées nous associe d’une manière particulière à la mission du Christ qui était « en sortie » permanente.

Le Pape a appelé tous les chrétiens, à une « transformation missionnaire »…« sortir de notre propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Evangile »

Aller vers ces périphéries, qui ne sont pas nécessairement géographiques mais aussi existentielles, demande à la fois une « sortie » personnelle de notre « moi » et une « sortie » de nous-mêmes comme Corps, pour être capables de percevoir avec une sensibilité renouvelée le monde qui nous entoure.

Bientôt toutes nos communautés seront « en sortie » car nous sommes invitées à « sortir » pour rencontrer ceux qui nous entourent, pour apprécier ce monde qui bouge, pour sentir la vie qui bouillonne… afin de partager avec tous la joie de croire en celui qui est Tout Bien, Tout Amour.



 

Back to top